Initiative RCPL - 22 bénéficiaires de la NEF formés par Caritas.

17/12/2019


Initiative RCPL 22 bénéficiaires de la NEF formés par Caritas. Initiative fort louable et salutaire du Rotary Club de Port-Louis (RCPL). Celle de faire former des bénéficiaires de la National Empowerment Foundation (NEF) en alphabétisation fonctionnelle (Basic Functional Literacy Course). Cette tâche était confiée à l'ONG Caritas Ile Maurice, qui pendant 50 heures, étalées pendant trois mois, avait formé 22 bénéficiaires, dont deux hommes. Une cérémonie officielle de remise de certificat aux participants a eu lieu le lundi 16 décembre 2019 dans l'enceinte de la NEF, en présence de l'hon. Mme Fazila Jeewa-Daureeawoo, ministre de l'Intégration sociale, de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale. Ce projet destiné aux bénéficiaires des Cassis, Les Salines et Bain des Dames fut lancé en septembre dernier à la salle d'oeuvre de la paroisse de l'Eglise St Sacrément de Cassis. L'idée d'un tel programme de formation est de donner l'occasion aux personnes analphabètes et vulnérables l'opportunité d'apprendre à lire, écrire et compter afin qu'elles puissent bâtir un meilleur avenir. Selon la ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo, il n'y a pas d'âge pour apprendre. “Quel que soit votre âge, il ne faut pas que vous soyez gênés. Ayez simplement du courage, et de la confiance en soi-même. Trouvez du temps et engagez-vous dans la soif de la connaissance,” a-t-elle déclaré. « Le plus important, c'est de croire en vous-même afin que vous puissiez améliorer votre qualité de vie, » a-t-elle ajouté. Elle a fait un vibrant appel aux parents pour qu'ils assument leurs responsabilités en veillant sur la scolarisation et l'éducation de leurs enfants. Durant les 50 heures de formation, les participants ont développé leurs compétences en lecture, écriture et numératie. Afin d'enrichir leur vie et d'améliorer leur confiance en soi, leur autonomie et leur capacité à participer, Caritas leur a formé dans l'art de converser. La secrétaire générale de Caritas Ile Maurice, Mme Patricia Adèle-Félicité, a expliqué le pourquoi derrière ce projet d'alphabétisation fonctionnelle. « L'objectif primordial d'un tel programme est de promouvoir l'autonomisation sociale et économique, en particulier chez les femmes et les familles vulnérables, » a-t-elle souligné. Quant au président du RCPL, il a salué les efforts conjoints des institutions concernées pour l'implémentation de ce cours de formation. “Ce projet a été un vrai succès. Je le dis publiquement parce que les deux entités, en plus du Rotary Club, ont fait leur travail correctement ” a-t-il souligné. Parlant d'éducation, il est d'avis qu'une société éduquée est porteuse d'espoir, surtout aux femmes qui n'ont pas eu la chance de se faire scolariser. “Nous devons considérer le fait que si toutes les femmes terminaient leurs études primaires, il y aurait 66% de décès maternels en moins. Et qu'un enfant né avec une mère capable de lire à 50% a plus de chance de survivre après l'âge de 5 ans, » a fait ressortir M. Serge Rivière. Deux bénéficiaires de ce programme d'alphabétisation ont eux aussi exprimé leur joie et ont remercié les institutions chaleureusement. “ Dans le passé, pour sortir je devais me faire accompagner par mon mari ou bien je décidais de rester seule à la maison. Car je ne savais pas comment écrire correctement mon nom, comment signer un document ou même comment parler à un médecin. Et j'étais terrassée par la peur …Aujourd'hui, je suis fière de moi. …Je vis des situations que je peux gérer …Ce cours m'a aidé en plusieurs occasions. J'avance avec plus de confiance et de liberté.” a avancé Mme Valdee Hooloman. “ Le cours était intéressant, ça m'a aidé à remplir correctement mon formulaire bancaire pour la première fois. Merci beaucoup,” a déclaré Mme. Nassim Bibi Russen Soulignons la présence de Mme Jeanne Lan Hing Po, Officer in Charge de la NEF, M. Jason Gunness, représentant de l'Unicorn MSJ, entreprise qui a sponsorisé ce programme de formation en alphabétisation, Mme. Monique Augustine, formatrice chez Caritas et la Community Project Executive (CPE) de la NEF pour le district de Port-Louis, Mlle Shameeli Oogur.