Logement social - Des maisons modulaires préfabriquées aux bénéficiaires de la NEF

04/05/2018


Logement social Des maisons modulaires préfabriquées aux bénéficiaires de la NEF Le ministre de l'Intégration sociale et de l'Autonomisation économique, l'hon. Alain Wong, a présenté à la presse un nouveau projet de logement social, dont des maisons modulaires préfabriquées qui seront proposées aux bénéficiaires de la National Empowerment Foundation (NEF). C'était le jeudi 03 mai dernier, à Réduit Triangle Road, Moka, où il a convié le media pour une visite guidée de trois modèles de maison préfabriquée. Cela en présence du Permanent Secretary de son ministère, M. Ashis Kumar Hoolass, du Chief Administrator de la NEF, M. Clive Auffray, et d'autres hauts-cadres de ces deux organismes mentionnés. « C'est une grande première à Maurice de venir avec un tel projet car il répond aux attentes des personnes qui souhaitent avoir un toit, » a déclaré le ministre Alain Wong. « Cette démarche démontre la volonté du gouvernement de venir en aide aux familles vulnérables. C'est un Caring Government, » a-t-il ajouté. Il est d'avis qu'on doit réunir toutes les conditions afin de satisfaire les familles en quête d'un logement, dont confort, sécurité, facilités sanitaires et accès aux services utilitaires, tels l'eau, l'électricité et le téléphone, entre autres. Les maisons préfabriquées présentées jeudi dernier sont d'une superficie entre 60 et 70 M2, et sont dotées d'un salon/salle à manger, cuisine, salle de bains et toilettes, et d'une ou deux chambres ou plus, et avec une terrasse ouverte pour un meilleur espace de vie en famille. Les maisons proposées sont modulaires et sujettes à des agrandissements selon le vouloir de l'acquéreur, et avec une durée de vie similaire que celles construites en dur. Le cout d'un logement préfabriqué reviendra à 40 % moins cher, comparé à une maison entièrement en béton, style FCH (Fully Concrete House) de la NEF, qui tourne autour d'un million de roupies. L'hon. Alain Wong a insisté « que les nouveaux acquéreurs puissent bénéficier d'un cours de formation en Life Skills Education afin qu'ils entretiennent leurs maisons et qu'ils les utilisent à bon escient ». Ceux qui bénéficieront de ce programme de logement social doivent être éligibles sous le système SRM (Social Register of Mauritius). Ils doivent aussi détenteurs du terrain (propriété privée ou bail du gouvernement) sur lequel la maison sera construite. Ils doivent aussi signer un contrat dans lequel plusieurs critères et conditions sont de rigueur. Pour ceux qui n'ont pas de terrain, mais qui sont éligibles aux services de la NEF, le ministre a avancé qu'il est en consultation avec le ministère du Logement et des Terres afin d'explorer les possibilités de construire plusieurs maisons sur une grande superficie de terre, voire du type de village intégré.