Lancement des CWGs - Le ministre A. WONG : " L'éducation budgétaire, arme absolue contre la pauvreté "

15/02/2018


«L'éducation budgétaire demeure l'arme absolue contre la pauvreté,» a déclaré le ministre Alain Wong lors du lancement conjoint des Community Working Groups (CWGs) pour les districts de Moka, Flacq et Plaines Wilhems. Cet évènement s'est déroulé le jeudi 15 février 2018 à Hennessy Park Hotel, à Ebène devant un parterre d'invités, dont les Secrétaires parlementaires privés, les honorables Rajkumar Rampertab et Toolseeraj Benydin, le député Raj Dayal, le Chef de cabinet, M. Ashis Kumar Hoolass, le Chairman et le Chief Administrator de la National Empowerment Foundation (NEF), Messieurs Aryaduth Seesunkur et Clive Auffray respectivement. Lors de son intervention en présence des représentants des institutions publics et privées, des compagnies CSR (Corporate Social Responsibility), des collectivités locales et des ONG, le ministre de l'Intégration sociale et de l'Autonomisation économique, l'hon. Alain Wong a mis l'accent sur l'importance de comprendre comment gérer le budget familial. « Il faut connaitre ses priorités, et se rendre responsable tout en sachant comment gérer son budget, » a-t-il ajouté. Il a aussi énuméré certains programmes sociaux du gouvernement qui contribuent au combat contre la pauvreté. Le CWG est une nouvelle structure qui permet d'aller dans les entrailles de la pauvreté afin de mieux saisir, de mieux cerner, et de mieux comprendre cette misère profonde qui affecte les démunis de la société. Avec une approche communautaire, le CWG facilitera l'inclusion sociale des familles vulnérables à travers un service de proximité. La mise en oeuvre du CWG est une des recommandations du Plan Marshall qui, d'ailleurs, est centré sur un nouveau cadre institutionnel communautaire avec comme objectif principal de s'assurer que les services offerts répondent aux besoins prioritaires de cette même communauté. Le CWG misera aussi sur une approche holistique de développement communautaire afin de privilégier toute forme de développement qui soit en harmonie avec les réalités des habitants de la région. Ainsi, le CWG permettra que toutes les parties prenantes s'asseyent autour d'une même table pour identifier et discuter les besoins et difficultés de la communauté, et mettre sur pied des projets sociaux qui visent à l'allègement de la pauvreté dans la région. Le CWG veillera aussi qu'il n'y ait pas du doublon des projets par les parties prenantes et qu'une meilleure concertation et coordination aura lieu. Cette plateforme, qui aura aussi pour tâche de concevoir un plan d'intervention, fournira un soutien technique et mobilisera les ressources nécessaires afin de mieux répondre aux plans de développement des familles démunies et de la communauté.