Lutte contre la pauvreté - Le ministre Roopun : " Un projet de loi sur la CSR bientôt "

17/10/2016


Lutte contre la pauvreté Le ministre Roopun : " Un projet de loi sur la CSR bientôt " Le ministre de l'Integration sociale et de l'Autonomisation économique, l'hon. Pradeep Roopun a annoncé que son ministère travaille en étroite collaboration avec le State Law Office pour l'élaboration d'un projet de loi pour la mise sur pied de la National CSR Foundation. « Nous envisageons de présenter le projet de loi devant l'Assemblée nationale en novembre prochain avec pour objectif de finaliser un nouveau cadre légal pour la Responsabilité sociale d'entreprise (CSR), » a-t-il avancé. C'était jeudi 13 octobre 2016, lors d'une conférence animée par le Dr Romulo Paes de Sousa, un expert brésilien sur la question de pauvreté, à la salle des conférences de BPML, à la Cyber Tower, Ebène. Le ministre Roopun intervenait devant plus de 300 invités, dont les ministres des Finances, de la Sécurité sociale, de la Fonction public et de l'Environnement, et de l'Attorney General, des Secrétaires parlementaires privés et d'autres membres de l'Assemblée nationale, des hauts officiels du gouvernement, des représentants des agences étrangères à Maurice, des secteurs public et privé, et des ONG. Le Dr Romulo Paes de Sousa était le Chief Guest et animait une causerie sur « Fighting Poverty in XXI Century : The Sustainable Development Platform ». Fort de son expérience d'ancien Vice-ministre du Développement social et de Lutte contre la faim, au Brésil, il a mis l'accent sur le ‘Bolsa Familia Programme' qu'il avait conçu et implémenté en 2003. Un programme dont 60 millions de personnes en sont les bénéficiaires. L'hon. Pradeep Roopun a ajouté que le projet de loi a aussi pour objectif d'assurer une plus grande transparence et de meilleurs résultats dans la mise en oeuvre des programmes CSR. Il a d'ailleurs avancé que les ONG, les fondations et compagnies CSR qui sont actives dans les six axes prioritaires mentionnés dans le budget, ont été invitées à soumettre leur bilan. Jusqu'ici, 270 entités liées au programme CSR ont répondu à l'appel. Il a renouvelé son appel à ces organisations que « notre ambition d'éradiquer la pauvreté et de promouvoir l'inclusion sociale ne pourrait être réalisable sans un partenariat renforcé entre les secteurs public et privé, et les acteurs de la société civile. » Dans un autre ordre d'idées, le ministre Pradeep Roopun a parlé sur l'allocation de subsistance, une mesure sociale phare annoncée dans le Budget 2016-17. Il a aussi expliqué les différentes étapes relatives à son implémentation, et les procédures légales enclenchées devant permettre au déboursement du soutien financier. Concernant le Plan Marshall contre la pauvreté, le ministre de l'Intégration sociale a déclaré que ce document a souligné que les organismes gouvernementaux et non étatiques ont tendance à travailler en silo, voire en isolation. « …... il y a désormais ce besoin de créer des synergies et de maximiser l'impact des programmes sociaux à travers une meilleure coordination parmi toutes les parties prenantes, » a-t-il souligné. De ce fait le Plan Marshall recommande la mise sur pied d'un mécanisme de suivi (Steering Committee) au niveau national alors que le ministère de l'Integration sociale devrait s'assurer de la coordination globale à travers tous les ministères de tutelle et les agences concernées.