Lutte contre la pauvreté-Des maisons de la NEF à 42 familles

08/10/2014


Ils sont venus des quatre coins de Maurice pour prendre possession de leurs maisons lors d'une cérémonie de remise des clés le jeudi 02 octobre 2014 au siège de la National Empowerment Foundation (NEF). Tous heureux et joyeux, les nouveaux propriétaires des maisons du type CCIS (béton et sous tôle) n'ont pas manqué de remercier la NEF pour leur avoir donné un toit afin qu'ils puissent vivre dans des conditions décentes. «Là où nous étions et là où nous sommes, je peux dire qu'il y a un monde de différence. Et cela, grâce à la NEF pour avoir répondu à notre appel. Merci beaucoup pour la maison, » a voulu témoigné une bénéficiaire au nom de sa famille. « Nous vivions aux caprices du temps. Quand il pleuvait c'était un calvaire. Mais, aujourd'hui, grâce à la National Empowerment Foundation et le ministre Dayal, mes enfants ont retrouvé le sourire et nous avons retrouvé le gout de vivre, » dira un autre bénéficiaire. La cérémonie de remise des clés s'est déroulée en présence des ministres S. Dayal, L. Bundhoo, M. Martin et J. Seetaram, et des Secrétaires parlementaires privées Juggoo et Bholah.

La maison est d'une superficie de 31,5 mètres carrés, et consiste de deux chambres, une kitchenette, une salle de bains et des toilettes. Le cout de chaque unité de logement s'élève à Rs 276,000 dont le financement est sous l'entière responsabilité de la NEF. Le bénéficiaire ne paie que Rs 500 mensuellement pendant une période de sept ans, soit que 15 % du cout total de la maison. Toutefois, le bénéficiaire devra respecter les conditions du Contrat social qui le lie à la NEF. Ce document porte sur la responsabilité des parents, surtout à travailler et à scolariser leurs enfants. Aussi, la famille doit promouvoir le respect en son sein, et aussi respecter les voisins et l'environnement.

Lors de son intervention, le ministre de l'Intégration sociale et de l'Autonomisation économique, l'hon. Surendra Dayal, a coïncidé cette fonction avec Gandhi Day en hommage à Mahatma Gandhi. «Gandhi avait dit que la pauvreté est la forme de violence la plus pire qui existe au monde, » a-t-il déclaré avant de faire l'historique de la création du ministère de l'Intégration sociale dont l'initiative revient au Premier ministre, le Dr Navinchandra Ramgoolam. Il a profité pour faire un appel aux bénéficiaires de faire des efforts afin qu'ils puissent sortir de leur vulnérabilité. «L'éducation est la seule façon de sortir de la pauvreté. C'est pourquoi c'est important de scolariser vos enfants, » a-t-il dit.

Evoquant les nouvelles mesures qu'il a apportées comme ministre, l'hon. Surendra Dayal a déclaré, entre autres, que le seuil de la pauvreté est passé de Rs 5,000 à Rs 6,200 par mois pour les ménages à Maurice, et de Rs 4,000 à Rs 5,000 pour ceux à Rodrigues. Ces chiffres sont pris en compte afin de déterminer l'éligibilité de ceux qui ont recours aux programmes et services de la NEF. La superficie d'une maison CCIS, qui était de 22 mètres carrés, est passée à 31,5 mètres carrés. « On souhaite augmenter la superficie à 39 mètres carrés, » a-t-il avancé, avant d'ajouter que « la pauvreté nous interpelle tous car ce n'est pas l'affaire que du gouvernement. »

Le ministre de la Santé et de la Qualité de la vie, l'hon. Lormus Bundhoo, est d'avis qu'une personne « peut faire face à n'importe quelle difficulté dans la vie si elle a des vêtements, de la nourriture et un toit. » Il a énuméré certains outils d'intervention de la NEF, dont des matériels scolaires. «La distribution des matériels scolaires se fait afin que chaque enfant ait accès à l'éducation, peu importe son statut social, » dira-t-il. « C'est un vrai cadeau parce que c'est très dur et couteux de construire une maison, » a-t-il ajouté

Quant à la ministre de l'Egalité du genre, du Développement de l'enfant et du Bien-être de la famille, l'hon. Mireille Martin, elle a soutenu qu'avoir une nouvelle maison, c'est comme un nouveau départ pour les nouveaux propriétaires. « Cette maison ne devient pas seulement la vôtre mais aussi celle de vos enfants et les enfants des générations à venir, » a-t-elle déclaré. Considérant que la maison de la NEF est un grand cadeau, elle a fait un appel à la conscience des propriétaires de participer dans leur propre bonheur. « Chacun doit faire sa part d'effort pour avoir quelque chose dans la vie » a-t-elle lancé.

Le ministre des Affaires, de l'Entreprise et des Coopératives, l'hon. Jim Seetaram, a déclaré qu'après avoir connu une période difficile, les nouveaux propriétaires peuvent maintenant respirer. «Après la souffrance, c'est la bénédiction pour ces familles, » a-t-il soutenu, avant de saluer le travail abattu par la NEF. «Il est vrai que le travail ne peut se faire dans un jour, ni une semaine, ni un mois. C'est un travail énorme que le ministère de l'Intégration sociale et la NEF ont abattu,» a-t-il dit.

La Secrétaire parlementaire privée, l'hon. Kalyanee Jugoo, a remercié le ministre Suren Dayal «qui a à coeur les personnes démunies et les nécessiteux de la société et veut réduire la pauvreté absolue dans le pays. » Parlant des nouvelles maisons de la NEF, elle a soutenu qu'un toit est important « car il assure la sécurité; vos enfants peuvent dormir en toute tranquillité et c'est aussi une opportunité pour rassembler toute la famille. »

L'hon. Prateebah Bholah, également Secrétaire parlementaire privée, a fait les éloges des autorités en affirmant que le gouvernement fait tout pour éradiquer la pauvreté et faire de sorte que tout le monde ait un logement décent. Elle a demandé aux nouveaux bénéficiaires des maisons d'assumer leurs responsabilités. «Faites des efforts, respectez l'accord que vous avez avec le ministère de l'Intégration sociale, occupez-vous de cette maison, et développez la pour le bien être de votre famille, » a-t-elle conclu.

Parmi les personnalités présentes, on compte M. Bozrajsingh Boyramboli, le Chef de cabinet au ministère de l'Intégration sociale et de l'Autonomisation économique, M. Kadress R. Chedumbarum Pillay, Président du Conseil d'administration de la NEF, M. Yogandranath Antoo, Chef administrateur de la NEF et Mme Indiana Dassyne, Chairperson du Housing and Community Empowerment programme.