Formation pour réceptionnistes-Des possibilités d'embauche pour 31 personnes

20/08/2015


La formation est un élément indispensable pour un individu qui est sans-emploi et sans aucune orientation professionnelle. C'est là que la National Empowerment Foundation (NEF), organisme exécutant du ministère de l'Intégration sociale et de l'Autonomisation économique, intervient. La NEF, en collaboration avec d'autres organisations, offre des cours de formation aux demandeurs d'emploi afin que ces derniers deviennent employables sur le marché du travail. Tout comme ces 31 personnes qui ont suivi des cours de formation pour devenir réceptionnistes. Elles ont reçu leur certificat jeudi 14 août 2014 des mains des ministres Surendra Dayal et Shakeel Mohamed, en présence de différentes personnalités, dont M. Yogandranath Antoo, Chief Administrator de la NEF et Mme Shenaz Sooba, conseillère au ministère du Travail. Ce projet de formation a été réalisé par les officiers de l'unité Placement et Formation de la NEF sous la responsabilité et supervision de M. Karan Emerit, Programme Manager. Les cours échelonnés pour une période de deux mois étaient dispensés au Knowledge Based Training Centre (KBTC) à St François, Plaine Verte, par le Mauritius Institute for Training and Development (MITD).

Durant son allocution, le ministre de l'Intégration sociale et de l'Autonomisation économique, l'hon. Surendra Dayal, a déclaré qu'une des missions de la NEF est de rendre employable les demandeurs d'emploi. Il est catégorique à l'idée que les 31 personnes qui ont reçu leur certificat en ‘Front Office Management' trouveront de l'emploi dans peu de temps. « Il n'y a pas de sot métier. Tous les métiers sont nobles, mais l'importance réside dans l'amour que vous accordez à ce que vous faites afin d'avoir de la satisfaction, »a-t-il dit. Parlant de responsabilisation dans l'environnement professionnel, le ministre S. Dayal a souligné que la formation est à la base de toute réussite. « Aujourd'hui, c'est un bel exemple d'Empowerment. Vous avez reçu une formation, vous aurez un emploi et vous travaillerez avec confiance afin d'exceller, » a-t-il soutenu.

Le ministre du Travail, des Relations industrielles et de l'Emploi, l'hon. Shakeel Mohamed, a mis l'accent sur la disparité qui existe entre l'offre et la demande sur le marché du travail. « A Maurice, le seul souci auquel nous faisons face est ce que nous ne formons pas assez de gens dans des domaines où il y a des possibilités de recrutement, » a-t-il fait remarquer. Il a cité l'exemple des expatriés qui travaillent actuellement à Maurice dans les domaines de la climatisation ou de l'informatique. « Nous ne pouvons accepter ce genre de situation alors qu'à Maurice nous pouvons très bien former les jeunes pour les postes disponibles, » a-t-il dit. Il a ajouté que sans aucune formation, les sans-emploi ne pourront pas réussir. « Le succès dans la vie ne réside pas à ce que combien d'argent vous recevrez car pour ceux qui courent après l'argent, c'est de l'échec assuré. Soyez honnêtes dans ce que vous faites, et le reste s'en suivra, » a-t-il conclu sur un ton philosophique.

Lors de la remise de certificat Mlles Najette Toorab et Esha Seetohul Sawock deux étudiantes qui ont bénéficié de cette formation ont remercié tous ceux qui ont aidé à mettre sur pied ce cours. « Sans la mise en oeuvre de ce projet du gouvernement nous n'aurions jamais eu l'occasion de suivre ce cours où on a eu une formation complète pour nous armer vers le futur », a déclaré Mlle Najette Toorab. Quant à Mlle Esha Seetohul elle a expliqué que cela a été une expérience enrichissante où les participants ont développé de « crucial skills » dans le front office. « Nous avons plus de chance d'être employables. Nous avons aussi appris sur le "grooming" et l'attitude à adopter,» a-t-elle ajouté.